Services à compétence nationale

Direction 17 novembre 2022

Trois services à compétence nationale viennent compléter l'action du SGDSN.

Directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information

Vincent Strubel

Ingénieur général des mines, Vincent Strubel est ancien élève de l’École Polytechnique (promotion X2000) et de Télécom ParisTech.

Il rejoint la Direction centrale de la sécurité des systèmes d’information (DCSSI) en 2005, en tant qu’expert en sécurité des systèmes d’exploitation.

Il est ensuite nommé chef de laboratoire (2009) puis chef de division (2012) au sein de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), avant de prendre en 2014 la tête de la sous-direction Expertise de celle-ci. Il est à ce titre responsable des missions d’expertise scientifique, de conseil technique, de relations industrielles et de formation de l’Agence.

Il est nommé directeur de l’opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés le 3 juin 2020.
Lors du conseil des ministres du 4 janvier 2023, il est nommé directeur de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information. 

Directeur de l'opérateur des systèmes d'information interministériels classifiés

Yves Verhoeven

Ingénieur en chef des mines, Yves Verhoeven est docteur en informatique, diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications et ancien élève de l’École normale supérieure de Paris. 

Yves Verhoeven entame sa carrière professionnelle en 2005, au sein du ministère des affaires étrangères, comme chef de projet en charge de la modernisation du « télégramme diplomatique ». 

En 2007, il rejoint le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale, et plus spécifiquement la direction Protection et sécurité de l’État, en tant que responsable de la sécurité des systèmes d’information du système de gestion de crise ISIS. 

En 2009, à la création de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), il devient chef du bureau des relations internationales. En 2014, il est nommé conseiller du directeur général de cette agence, en charge des questions de transformation numérique de l’économie et de la société. Il est également responsable de la démarche de qualité. 

En 2015, il devient sous-directeur en charge des relations extérieures et de la coordination de l’ANSSI, puis en 2018 sous-directeur stratégie (SDS). 

Entre recherche, gestion de projet, sécurité des systèmes d’information et conduite de programmes, Yves Verhoeven a couvert un large éventail d’activités en lien avec la sécurité du numérique et la cyberdéfense. Son expérience technique se combine à ses compétences dans le domaine de la conduite et de la promotion des politiques interministérielles, des relations internationales et des ressources humaines.

Lors du conseil des ministres du 7 juin 2023, il est nommé directeur de l’Opérateur des systèmes d’information interministériels classifiés (OSIIC).  
 

Chef du service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères

Marc-Antoine Brillant

Diplômé de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr, de l’Ecole de Guerre et de l’ESCP, Marc-Antoine Brillant est à compter du 15 octobre 2023, chef du service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères (VIGINUM).

Au sein du ministère des Armées, il a exercé différentes fonctions opérationnelles et notamment commandé des unités de combat au Proche et Moyen-Orient, puis plus récemment engagé au Sahel en tant que chef des opérations d’un groupement tactique.

En 2018, il rejoint l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en tant que conseiller anticipation auprès de la direction générale, en charge des affaires opérationnelles et stratégiques, avant d’être promu sous-directeur adjoint Stratégie.

En 2021, après avoir dirigé la Task Force Honfleur, il est désigné préfigurateur du service à compétence nationale VIGINUM.

Le 6 octobre 2023, Marc-Antoine Brillant est nommé auprès du secrétaire général de la défense et de la sécurité national en tant que chef du service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères. Il était précédemment adjoint au chef de service depuis le 13 juillet 2021.

Service à compétence nationale rattaché au SGDSN, VIGINUM est chargé de protéger le débat public des campagnes numériques de manipulation de l’information impliquant des acteurs étrangers et qui ont pour but de nuire à la France et à ses intérêts fondamentaux.