Opérateur des Systèmes d’Information Interministériels Classifiés (OSIIC)

L’Opérateur des Systèmes d’Information Interministériels Classifiés (OSIIC) a été créé par décret le 1er juillet 2020.

Sa création vise à développer et à déployer de façon optimale, en tous lieux et en tout temps, les moyens de communication classifiés nécessaires au Président de la République et au Gouvernement, ainsi qu’entre le Président de la République et les chefs d’État ou de gouvernements étrangers.

Il assure ainsi un service concourant à la continuité de l’État et de l’action gouvernementale. A titre d’exemple, des personnels de l’OSIIC accompagnent les plus hautes autorités de l’État dans leurs déplacements en France et à l’étranger, afin de leur proposer un ensemble de moyens de communication adaptés.

Il assure également la fonction de direction des systèmes d’information pour l’ensemble des entités composant le secrétariat Général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).

Ses 300 personnels, civils et militaires, hautement qualifiés dans le domaine des systèmes d’information, ont pour mission de :

  • Concevoir, réaliser et mettre en œuvre les moyens de communication classifiés du Président de la République et du Gouvernement, en tout temps et en tout lieu, et notamment les systèmes nécessaires à la gestion des crises, et à la continuité de l’État et de l’action gouvernementale ;

  • Mettre en œuvre les moyens de communication classifiés entre le Président de la République, les chefs d’État ou de gouvernement étrangers et les responsables des institutions et organes de l’Union européenne et des organisations internationales ;

  • Concevoir, réaliser, déployer, exploiter et soutenir les systèmes d’information classifiés interministériels, en lien avec les ministères utilisant ces systèmes ;

  • Élaborer, en tant que direction des systèmes d’information du SGDSN, la stratégie numérique pluriannuelle de celui-ci et lui fournir une offre de services numériques adaptée à ses besoins.

Ainsi, à titre d’illustration, l’OSIIC conçoit et administre le réseau interministériel classifié ISIS, permettant le partage de documents et de messages entre près de 5000 abonnés, et les systèmes de téléphonie et de visioconférence OSIRIS et HORUS, au profit de plus de 700 abonnés. Ces systèmes sont déployées sur l’ensemble du territoire national, et à l’échelle globale dans les emprises diplomatiques françaises.

Dans son rôle de DSI, l’OSIIC fournit au SGDSN son socle numérique, Intranet et Extranet, et un ensemble d’outils « métiers », mais également le téléphone sécurisé Secdroid. Celui-ci est également mis à disposition d’autres ministères, dont celui de l’intérieur, où Secdroid constitue le socle du système Néo utilisé par plus de 100 000 militaires et fonctionnaires de la gendarmerie nationale et de la police.

Organisation

L’OSIIC est organisé en quatre divisions :

  • Une division technique, qui recueille les besoins des usagers de l’OSIIC et conduit les études, projets, développements et tests nécessaires à la satisfaction de ces besoins, jusqu’à la mise en service des solutions ;

  • Une division exploitation, qui assure l’exploitation et la supervision 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 de l’ensemble des services offerts par l’OSIIC, et fournit les premiers niveaux de traitement des incidents affectant ces services ;

  • Une division opération, qui planifie et réalise le déploiement des services de l’OSIIC auprès de leurs bénéficiaires, et assure une fonction de soutien de proximité au profit de ces derniers ;

  • Une division soutien, qui assure les missions transversales de soutien (budget, ressources humaines, infrastructures et logistique) en lien étroit avec le service de l’administration générale du SGDSN.

Cette organisation est complétée par un pôle gouvernance, placé auprès de la direction, qui remplit des missions transversales de planification stratégique, d’urbanisation des services informatiques, de gestion de risques et de contrôle de la qualité.

L’OSIIC déploie de manière permanente ses personnels au sein d’antennes de transmission localisées dans le Palais de l’Élysée et à l’Hôtel de Matignon, au profit des très hautes autorités. Il dispose également d’une équipe d’accompagnement du Président de la République qui installe les moyens nécessaires aux communications du chef de l’État pendant ses séjours à l’étranger.

Valeurs

De par la nature de ses missions, le contexte de sa création et la variété des personnels qui le composent, l’OSIIC inscrit son action autour de trois valeurs fondamentales :

  • L’esprit d’équipe et le collectif au service des missions de l’opérateur : la complexité des missions de l’OSIIC, et l’importance des enjeux qui les sous-tendent, nécessitent des compétences très variées. La diversité d’origine et de parcours de ses personnels, civils et militaires, est la force fondamentale de l’OSIIC. L’esprit d’équipe qui les anime est indispensable à la mobilisation de ces expertises et savoir-faire très complémentaires.

  • L’esprit d’aventure et l’audace : la mission éminemment régalienne de l’OSIIC lui impose de répondre à des enjeux et à des besoins qui n’ont pas leur équivalent dans le paysage numérique usuel. Les solutions qu’il conçoit et met en œuvre pour y répondre sont donc uniques. Ses personnels doivent savoir sortir des sentiers battus, pour concevoir des solutions innovantes, répondant à des contraintes de sécurité et de fiabilité exceptionnelles, dans des contextes d’emploi parfois très particuliers. Cet esprit pionnier se retrouve naturellement dans toutes les dimensions du fonctionnement de l’OSIIC, structure nouvellement créée qui doit savoir inventer ou réinventer ses processus, ses méthodes et ses orientations techniques.

  • Le sens du service et la satisfaction des commanditaires : travailler pour les plus hautes autorités de l’État implique d’intégrer le sens du service et de la satisfaction de nos commanditaires, qui sont évidemment exigeants. Au sein de l’OSIIC, chaque contexte d’intervention est unique, et chaque mission vise à la pleine satisfaction de l’autorité qui la commande.

Rejoindre l’OSIIC

Les métiers exercés à l’OSIIC sont multiples. Ils sont répartis en deux catégories : les emplois affectés aux divisions « métiers » qui répondent directement aux enjeux que porte l’OSIIC, que ce soit dans la coordination de l’activité, le développement ou les déploiements ; les emplois affectés à la division soutien, qui soutiennent l’activité globale de l’opérateur, notamment pour les missions de gestion des ressources humaines, finances, achats, logistique, prévention, en lien avec le service d’administration générale (SAG) du SGDSN.