23/06/2022

Communiqué de presse

Proliferation Security Initiative (PSI) – Réunion de l’Initiative Méditerranée à Paris (13-14 juin 2022)

Les 13 et 14 juin, une nouvelle édition du forum de l'Initiative Méditerranée s'est tenue à Paris.

Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) et le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) ont organisé, conjointement avec l’Allemagne, une nouvelle édition du forum de l’Initiative Méditerranée les 13 et 14 juin 2022 à Paris, déclinaison régionale de l’initiative de sécurité contre la prolifération (Proliferation Security Initiative, PSI).

Lancée en 2003, la PSI a pour objectif de lutter contre les transports illicites d’armes de destruction massive, de leurs vecteurs et des matériels connexes, dont la prolifération est qualifiée de menace à la paix et à la sécurité internationale par le Conseil de sécurité des Nations Unies (résolution 1540 de 2004). Elle vise à renforcer la coopération opérationnelle entre les États participants pour interrompre les flux proliférants par mer, dans les airs et sur terre.

L’initiative Méditerranée, créée en 2013 par la France et l’Allemagne, a vocation à entretenir un dialogue entre les différents Etats actifs dans le bassin méditerranéen et à promouvoir une appropriation des principes de la PSI par l’intégralité des pays riverains de la Méditerranée.

Le séminaire, qui s’est tenu sur deux jours au Cercle national des Armées (CNA), a permis aux représentants de quatorze Etats[1], de l’Union Européenne et d’Expertise France d’aborder les principaux enjeux liés à la prolifération des armes de destruction massive en Méditerranée. L’examen d’études de cas concrètes a été l’occasion d’illustrer les difficultés rencontrées dans le cadre de la mise en œuvre d’opérations d’interception de matériels susceptibles de contribuer à des programmes d’armes de destruction massive. La nécessité de disposer d’un niveau élevé de coopération entre Etats a été soulignée par l’ensemble des participants.

Cet évènement était le premier organisé en Europe en présentiel dans le cadre de la PSI depuis le début de la crise sanitaire. Des rencontres et exercices complémentaires pourraient être organisées dans les prochains mois afin de maintenir l’engagement des membres de la PSI à lutter contre la prolifération des armes de destruction massive, en particulier à l’approche du vingtième anniversaire des Principes de Paris en 2023.

[1]     Allemagne, Chypre, Danemark, Espagne, Etats-Unis, France, Grèce, Israël, Italie, Norvège, Maroc, Pays-Bas, Pologne et Portugal.

[1]     Allemagne, Chypre, Danemark, Espagne, Etats-Unis, France, Grèce, Israël, Italie, Norvège, Maroc, Pays-Bas, Pologne et Portugal.