Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale

Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale
Accueil > Organiser la réponse à la crise > Organisation de gestion de crise
Agrandir la police Diminuer la police Imprimer

Organisation de gestion de crise

La direction politique et stratégique de crise

« La direction politique et stratégique de la réponse aux crises majeures relève du Président de la République et du Premier ministre. Ils assurent l’impulsion et la prise de décision politiques au cours de la crise. Ils doivent pouvoir s’appuyer sur des moyens de commandement adaptés à des crises majeures, leur permettant d’être informés en temps réel du déroulement de la crise et de piloter la communication gouvernementale. Cette organisation doit être connue du public, des médias et des différents intervenants en France et à l’étranger. Elle sera le point d’entrée naturel dans le dispositif de gestion de crise pour les interlocuteurs européens et internationaux au plus haut niveau. »

Extrait du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (p.192)

La direction politique et stratégique de la crise s’appuie sur une cellule de crise, armée en permanence en cas de crise à l’hôtel de Matignon. Cette cellule est présidée par un membre du cabinet du Premier ministre. Le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale en assure le secrétariat.

La cellule de crise du Premier ministre assure le pilotage stratégique des crises en liaison permanente avec le ministre chargé de la conduite opérationnelle de l’action gouvernementale. Elle veille à la cohérence de l’action gouvernementale dans la gestion de la crise. Elle soumet les arbitrages au Premier ministre soit directement, soit en provoquant des réunions interministérielles à Matignon.

Sa composition n’est pas figée mais adaptée à la nature particulière de chaque crise.

La conduite interministérielle de crise

« Le ministre de l’intérieur, chargé de la sécurité intérieure, ainsi que de la sécurité et de la protection civiles, dans l’acception élargie que recevront ces termes dans les codes de la défense et de la sécurité intérieure, assurera, au niveau opérationnel, la conduite interministérielle de la crise sur le territoire. Ses capacités actuelles seront complétées par la création d’un centre de gestion interministérielle de crise, Place Beauvau, au sein duquel tous les ministères concernés (Économie, Transports, Santé…) devront prendre place. Ce centre travaillera en réseau avec les moyens des autres ministères, en particulier ceux des ministères chargés des Affaires étrangères, de l’Industrie, des Transports et de l’Énergie. La cohérence de la manœuvre civile avec celle des moyens militaires sera assurée par ce centre opérationnel et celui des armées. »

Extrait du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (p.192)

Le ministre de l’intérieur est chargé de la conduite opérationnelle de la crise sur le territoire national. A ce titre, la direction de planification de sécurité nationale (DPSN) dirige le centre de gestion interministérielle de crise situé place Beauvau.

Ce centre garantit l’information de la direction politique et stratégique de crise (Premier ministre et Président de la République) et du ministre de l’intérieur, propose les décisions stratégiques à la direction politique et stratégique de la crise (DPSC), assure la conduite opérationnelle interministérielle via les centres opérationnels des ministères, élabore, en lien étroit avec la DPSC, la stratégie de communication de crise.

La CIC est composé de trois cellules :
- CIC décision
- CIC situation (Synthèse / Opérations / Anticipation)
- CIC communication

Schémas de l’organisation gouvernementale de gestion de crise

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE | SGDSN © 2017 | Informations éditeur | RSS | Contact | Aide et accessibilité | Plan