Le SGDSN en quelques chiffres

276,2

millions d'euros de budget en loi de finances initiale pour 2017

972

agents répartis au sein du SGDSN, de l'ANSSI, du CTG et du GIC

36

journées d'activation de la cellule interministérielle de crise en 2016

80%

des agents de l'ANSSI sont ingénieurs et/ou docteurs en informatique, cryptologie, mathématique, électronique, physique...

6720

demandes de licences de matériels de guerre en 2016

4500

demandes de licences d'exportation de biens à double usage traitées en 2016

230

sites raccordés au réseau de données interministériel confidentiel défense ISIS

40

publications sur des sujets aussi variés que la cryptographie ou la reconaissance vocale

24/24 & 7/7

24h/24 et 7 jours sur 7, l'ANSSI assure la veille, la détection, l'alerte et le traitement des incidents en cas d'attaque informatique

20

traitements d'incidents numériques majeurs en 2016

3235

signalements d'événements de sécurité numérique en 2016

24/24 & 7/7

24h/24 et 7 jours sur 7, le Bureau "Veille et Alerte" informe les autorités des événements graves et imprévus. Le CTG veille au bon fonctionnement des réseaux protégés.

3

projets cofinancés au titre de la lutte antidrones

7

accords internationaux de sécurité en cours de négociations en 2016 qui s'ajouteront aux 35 déjà signés par la France