Le service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères (Viginum)

Le service de vigilance et de protection contre les ingérences numériques étrangères (Viginum) a été créé par le décret n°2021-922 du 13 juillet 2021 (Journal officiel du 14 juillet 2021).

Conçu en étroite concertation avec les administrations concernées et les principaux acteurs garants de la protection des libertés, Viginum est rattaché au secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).

Viginum répond aux défis majeurs de la menace informationnelle et des ingérences numériques qui s’immiscent aujourd’hui dans le débat public.

Ses missions

Viginum a pour mission principale de protéger les intérêts fondamentaux de la Nation en détectant et analysant l’apparition et la manipulation de la visibilité des contenus hostiles à la France sur les plateformes numériques, orchestrées depuis l’étranger. Le service est chargé :

  • De détecter de caractériser, en analysant les contenus accessibles publiquement sur les plateformes numériques ;
  • D’assister le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale dans sa mission d’animation et de coordination des travaux interministériels en matière de protection contre les ingérences numériques étrangères ;
  • De fournir toute information utile au Conseil supérieur de l’audiovisuel dans l’accomplissement des missions, ainsi qu’à la Commission nationale de contrôle instituée par l’article 13 du décret du 8 mars 2001 ;
  • De contribuer aux travaux européens et internationaux et d’assurer la liaison opérationnelle et technique avec ses homologues étrangers.