Viginum, vigilance et protection contre les ingérences numériques étrangères

 

Viginum est le service technique et opérationnel de l’État chargé de la vigilance et de la protection contre les ingérences numériques étrangères.

Créé le 13 juillet 2021 Viginum répond à un défi majeur : préserver le débat public des manipulations de l’information provenant de l’étranger sur les plateformes numériques.

 

Ses missions

Ses missions sont de détecter et caractériser tout phénomène de propagations suspectes de contenus mensongers ou hostiles sur les plateformes numériques, orchestrées par des acteurs étrangers dans le but de nuire à la France et à ses intérêts.

L’activité de Viginum s’organise autour d’opérations de protection, ciblées sur une thématique particulière pour laquelle une posture de vigilance est nécessaire : événements institutionnels, démocratiques, politiques, sociétaux, historiques, sportifs connus et planifiés ou une actualité.

 

Un collectif d’experts pluridisciplinaires

Viginum, dirigé par Gabriel Ferriol, est un collectif de spécialistes sélectionnés pour leur expertise en recherche et analyse numérique (OSINT), en science de la donnée, en investigation, en sciences politiques et géopolitique.

La réunion de ces expertises et la synergie de l’équipe créent la valeur ajoutée de Viginum.

Vous souhaitez intégrer l’équipe ?

Retrouvez nos offres sur la Place de l’emploi public

 

Des valeurs fortes

L’expertise, l’objectivité et la coopération sont les trois valeurs de Viginum. Elles constituent l’ADN du service.

  • Expertise : une équipe de spécialistes pluridisciplinaires
  • Objectivité: l’impartialité au service de la mission
  • Coopération: un service qui travaille de concert avec les acteurs publics/privés et le monde académique pour lutter contre la manipulation de l’information

 

Chiffres clés

  • 37 ans de moyenne d’âge
  • 2/3 d’agents contractuels
  • 65 agents travailleront pour Viginum fin 2022
  • 20 opérations de vigilance anticipées par an

 

Pour aller plus loin