Le centre de transmissions gouvernemental (CTG)

Créé en 1947, le Centre de Transmissions Gouvernemental (CTG) assure depuis près de soixante-dix années des missions ministérielles, interministérielles et gouvernementales au profit des plus hautes autorités de l’Etat.

Relevant du chef d’état-major des armées et mis pour emploi auprès du Secrétariat Général de la Défense et de la Sécurité Nationale (SGDSN), le CTG est une unité militaire qui dispose de ressources humaines spécialisées dans la mise en œuvre et l’administration de systèmes de télécommunications sécurisées. Il totalise un effectif proche de 180 spécialistes qui lui permet d’armer, d’une part, son site principal enterré sous l’Hôtel National des Invalides et, d’autre part, ses antennes situées à l’Elysée et à Matignon.

S’appuyant sur une division technique chargée de la supervision continue des systèmes et sur une division délivrant les équipes chargées de la mise en œuvre des moyens auprès des autorités, le CTG assure, en toutes circonstances, une posture opérationnelle permanente garantissant la plus haute disponibilité des systèmes relevant de son périmètre de responsabilités.

Le CTG est composé de deux divisions techniques et d’un bureau assurant son soutien général.

  • La division « exploitation » a la charge de la supervision et de l’exploitation de l’ensemble des systèmes en 24H/24H. Elle veille à leur bon fonctionnement tout en étant en mesure de déclencher des actions d’intervention suite à incident.
  • La division « projets opérations » est en charge de l’intégration des systèmes et dispose d’un bureau opérations pour la gestion des activités opérationnelles réalisées au profit des très hautes autorités.

 Selon les articles 15 et 20 de la constitution, le Président de la République et le Premier ministre doivent être en mesure de communiquer de manière sécurisée avec les forces armées.

A ce titre, le CTG met en œuvre et exploite les systèmes d’information sécurisés de l’état-major particulier du Président de la République et du cabinet militaire du Premier ministre.

Pour assurer ces missions, le CTG dispose d’équipes permanentes de personnels implantées aux palais de l’Elysée et à Matignon.

Par ailleurs, le Président de la République doit être en mesure d’échanger, en tous lieux et en tout temps, de manière sécurisée avec les membres du gouvernement et avec les chefs d’états et de gouvernements étrangers.

A cette fin, le CTG :

  • conçoit, réalise et met en œuvre des liaisons avec les chefs d’états et de gouvernements étrangers,
  • exploite les systèmes de communication de l’avion à usage gouvernemental A330,
  • déploie et met en œuvre des moyens sécurisés lors des déplacements et des voyages à l’étranger du Président.

De même, le CTG met à disposition du Premier ministre, lors de ses déplacements, des moyens de communication afin qu’il puisse échanger de manière sécurisée avec les membres du gouvernement.

Il réalise ainsi près de 500 missions par an pour fournir au Président de la République et au Premier ministre un accès permanent aux systèmes de télécommunications sécurisées lors des voyages officiels en France comme à l’étranger et durant les déplacements opérés par l’avion à usage gouvernemental A330.

Le CTG assure l’interfonctionnement des systèmes de messageries sécurisées des différents ministères. Pour cela, il met en œuvre des passerelles qui assurent le déchiffrement et le transcodage des messages pour rendre compatibles les formats de message utilisés par les différents ministères.

En relation avec l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), le CTG assure la supervision et l’administration des systèmes interministériels sécurisés contribuant à la gestion de crise (intranet, téléphonie, visioconférence, réseaux interministériels).